Mots-clefs

, , ,

La halle de Julien Syrac Editions de La différence.

Raconté par Julien , vendeur de saucisson, faussement « de terroir », ce roman retrace la vie de la Halle de la ville imaginaire de Marrec .  Avec un œil acéré, Julien nous décrit les commerçants, à commencer par son patron Patrick M. qui « comme il le dit toujours » nous gratifie de ses maximes frappées au coin du bon sens commercial. Ce même patron qui dirige le café « Chez Tonton »exploite honteusement le petit personnel. Dans la Halle se côtoient un roumain qui se fait passer pour un italien latin lover, un tzigane, un bosniaque , un clochard et Mémé Proteste qui distribue ses tracts, et bien sûr les clients qui viennent au café ou pour faire leurs courses..

A l’entrée de la Halle, une librairie tenue par la belle Alma Constanza, princesse sicilienne , dont Julien est amoureux.

Au premier étage de La Halle, une galerie d’art vit son dernier jour, Fouad le peintre  syrien anar qui n’avait jamais réussi à « animer » ce lieu va être remplacé par un supermarché végétalien  dont le slogan est « green is god ». Les utilisateurs de la Halle s’inquiètent de  l’arrivée prévue du supermarché.

Une superbe écriture, beaucoup d’humour, une description clinique du monde du commerce aujourd’hui, un premier roman dont vous vous souviendrez longtemps.

 

Publicités