l'ombre de nos nuitsLe livre s’ouvre sur les pensées du peintre du 17ème siècle Georges de la Tour au moment où il conçoit un nouveau tableau : ‘Saint-Sébastien à la lanterne’.
Ce tableau, présenté sur la jaquette, est au coeur du livre, qui nous raconte alternativement les réflexions de l’artiste et de son apprenti Laurent, et les émotions d’une jeune femme d’aujourd’hui devant le tableau.
Les chapitres mêlent donc des idées sur l’art, sur la création, sur les techniques picturales, une description de la vie quotidienne au 17ème siècle, notamment les conséquences de la peste, et les souvenirs d’une femme moderne sur un grand amour malheureux…
« De l’obscurité émerge une étrange vérité, celle de nos cœurs », plongé dans l’horreur de la guerre de Trente Ans en Lorraine, de La Tour ne  » veut plus peindre à la lumière du jour, qui ne sait éclairer que terreur et désolation »…..Au contraire,  » la femme qui se souvient « , se souvient d’une liaison qu’elle aurait voulu vivre à la lumière du jour, loin de l’ombre d’une ex-….qui a planté sa flèche à jamais…..
Des scènes en clair-obscur qui nous portent au coeur des personnages, aux tréfonds de leurs âmes. Le tout est lié par un très beau style, très juste, tout en nuances et en clair-obscur, plongez dans ce très beau livre, le 4ème de Gaelle Josse et tout aussi réussi que les autres.

Publicités