Étiquettes

,

CouverturLa_variante_chilienne0Les contes des mille et un cailloux:

Pascal professeur de littérature a loué un gite pour l’été. Il arrive en compagnie de Margaux, adolescente de ses élèves qui semble se cacher. On pense à une histoire de Lolita et de vieux professeur, pas du tout. Une fois installé avec ces deux vacanciers, le lecteur se rend vite compte qu’ils ne sont pas les personnages principaux,  puisqu’apparaît Florin, vieux taciturne, largement porté sur la pipe et la bouteille. Florin souffre d’une maladie qui l’empêche de se souvenir à moins que chaque souvenir ne soit associé à un petit caillou. C’est ainsi qu’au cours de sa vie, il a fini par stocker des milliers de cailloux et la rencontre avec les voisins, va être l’occasion autour de quelques bouteilles d’égrener ses souvenirs tous plus fantasques les uns que les autres. Ces trois personnages sont prétexte à raconter mille et un contes à partir de petits cailloux. C’est ainsi que l’on entendra parler de ce village où il a plu pendant 12 ans sans discontinuer, que l’on apprendra à jouer au capateros à variante chilienne avec le Colonel, l’érudit et l’avocat, que l’on rencontrera un potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans ses poteries ou ces fossoyeurs trafiquants ou encore que l’on apprendra pourquoi Borges rata le prix Nobel. Pierre Raufast est un conteur. Un roman empli d’imagination, de poésie, de loufoquerie et… de cailloux! A offrir sans modération.

Publicités