Étiquettes

, ,

le voyantJérôme Garcin , dans un récit biographique sobre et juste fait revivre l’écrivain Jacques Lusseyran. Devenu aveugle à l’âge de 8 ans, éduqué par sa mère qui refuse de le mettre dans un centre pour aveugles, il réintègre le lycée Louis-le-Grand et passe son bac à 17 ans, Mais nous sommes en 1941, avec des camarades de classe il s’engage dans la résistance. Le 20 juillet 1943, il est arrêté par la Gestapo, interrogé pendant des jours interminables et enfermé à Fresnes. Il sera. déporté en 1944 à Buchenwald. Comment un aveugle peut-il survivre à cet enfer ? Grâce à la protection d’un groupe de Russes et à sa connaissance de l’allemand qui lui permettra d’informer les autres déportés des agissements des S.S. Après un an et demi d’horreur, il est libéré et revient en France où il poursuivra ses études en affirmant ses aspirations littéraires balayées par la guerre. Mais les lois de Vichy qui sont encore valables vont l’empêcher de se présenter à l’Ecole normale Sup et à l’agrégation. Il s’expatrie, devient professeur dans une université américaine, marié 3 fois, cet homme exceptionnel a un charisme qui plait aux femmes.
Toute la vie de Jacques Lusseyran est une somptueuse leçon de résilience et un chant d’amour à la vitalité. Une vie exceptionnelle que fait revivre Jérôme Garcin. Passionnant.

Publicités