ebookimages (1)Seuls 1% des lecteurs lisent exclusivement sur support numérique et – c’est l’une des surprises de l’étude – 44% des lecteurs numériques se déclarent finalement peu ou pas intéressés par le lecture d’ebooks, jugés pratiques en terme de transport et de capacité de stockage, mais de lecture fatigante et privant le lecteur du contact physique avec le livre.
Téléchargeable sur le site de Livres Hebdo, l’enquête Ipsos/Livres Hebdo fournit encore de très nombreuses autres données sur les pratiques et les goûts des lecteurs, le profil des lecteurs de livres papier (typiquement une femme de 46 ans plutôt parisienne et diplômée) et numériques (un homme de 40 ans, moins parisien qu’avant), ainsi que sur les conditions et les lieux d’achat des livres.

Publicités